Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Le langage sert à orienter l’attention sur un aspect de la réalité. De la réalité extérieure ou intérieure. Que vous souhaitiez utiliser l’auto-hypnose ou aider quelqu’un à pratiquer une technique en le guidant, vous aurez à proposer des actions. C’est simplement cela que l’on nomme une suggestion. Pourquoi ? Comment ? Quels sont les différents types de suggestions ? Pour connaître les réponses à ces questions, je vous suggère de lire la suite de cet article.

Suis-moi !

Éthique, influence et manipulation

Tout d’abord quelques mots sur l’éthique. Une suggestion a en effet pour but de provoquer une action. Dès lors, s’agit-il de manipulation ?

A mon avis, la réponse à cette question est principalement liée à l’intention : quand notre objectif est d’apporter un avantage ou un élément positif à la personne avec qui nous communiquons, alors l’influencer pour qu’elle accepte notre message lui est bénéfique. Prenons quelques exemples.

  • Un formateur a pour objectif de transmettre ses connaissances. Doit-il donner une image de quelqu’un de compétent ou d’incompétent pour être respecté de ses élèves et ainsi accomplir son but ? De même, il va inciter ses élèves à mettre en pratique ce qu’il montre ou leur fait découvrir. Pour que la formation soit efficace, les participants devront modifier leurs comportements.
  • Supposez que vous postuliez pour un travail où vous savez être compétent. Vous allez devoir convaincre le recruteur que vous êtes le meilleur choix. Vous y gagnerez, mais l’entreprise aussi.

L’influence et l’emploi de suggestion peuvent donc tout à fait s’accomplir dans un contexte éthique et respectueux.

Conscient et inconscient

Si les suggestions entraînent l’action, qu’est-ce qui agit ? Suivant le type de suggestion, comme nous le verrons plus loin, nous pouvons inciter une action consciente ou inconsciente. En effet, les deux sont de possibles moteurs. Et chacun possède ses caractéristiques. En voici quelques unes.

Conscient Inconscient
Pensée séquentielle Pensée simultanée
Traitement linéaire Traitement associatif
Logique Intuitif
Apprend par la compréhension Apprend par l’expérience
Travaille au présent uniquement Passé et futur sont directement accessibles
Présent uniquement à l’état de veille Présent à l’état de veille et de sommeil
Mouvements volontaires Mouvement involontaires
Réagit une demi-seconde après un événement Réagit avant la prise de conscience
Manipulation d’information limitée à la mémoire de travail (7 plus ou moins 2 éléments) Stockage d’information de 1 pétatoctet (soient 1 000 000 000 000 000 octets)

« Diriger et apprendre ne sont pas dissociables. » John Fitzgerald Kennedy

Avec des caractéristiques aussi différentes, il est évident que nous allons devoir adapter notre communication suivant que nous voulions nous adresser à l’un ou à l’autre. Contrairement à ce que vous croyez peut-être, il n’y a pas de raison de ne s’adresser qu’à l’inconscient seulement. Conscient et inconscient peuvent agir, il est donc utile de savoir comment les y entraîner. De plus, il faut parfois se montrer subtil pour communiquer avec l’inconscient : le conscient risque de faire barrage. Il faut donc aussi lui donner de quoi s’occuper pour parler directement à l’inconscient par ailleurs.

Note : Plus loin dans l’article, je vous donne des exemples qui seront en italique. Ce sont des suggestions telles que je pourrais les donner durant une séance d’hypnose. Vous pourriez être surpris à la lecture par les tournures de ces phrases. En effet, elles correspondent à un style oral. De plus, les suggestions sont quelques fois exprimées un peu différemment de ce qui se produit dans une simple conversation. Par exemple en insistant ou en mettant l’emphase sur certains mots. Enfin, afin de représenter une diversité de possibilités, ces suggestions s’adressent parfois à une femme, parfois à un homme.

Suggestions directes

Ce sont des affirmations qui sont données directement au sujet. Il peut même s’agir d’ordres. Elles peuvent aussi être marquées par un ton autoritaire. Vous pouvez facilement constater leur utilisation dans les spectacles d’hypnose.

Fermez les yeux et dormez !

Pas besoin de beaucoup d’exemples, car nous les utilisons naturellement tous les jours : fais tes devoirs, va faire la vaisselle, aide-moi à porter les courses, passe-moi le sel…

Comme elles ne laissent pas de liberté d’action, soit elles sont suivies, soit elles sont refusées. Ce sont donc les suggestions qui seront le plus fréquemment refusées ! Alors pourquoi s’en servir ? Premièrement parce qu’il est possible qu’elles fonctionnent, tout simplement. Ensuite parce que nous pouvons vouloir provoquer cette réaction de résistance… pour obtenir un effet inverse.

Surtout, c’est très important, gardez les yeux bien ouverts !

Ou pour camoufler une autre suggestion :

Et maintenant, ne fermez pas les yeux.
(Ici, une autre suggestion est adressée à l’inconscient car il ne comprends pas la négation. Il s’agit dans ce cas d’une suggestion indirecte.)

Elles servent aussi à créer un effet par une vérité évidente (truisme) : elles peuvent être associées à un fait réel et constatable. Si une proposition est vraie, alors l’autre peut le devenir aussi :

Alors que tu es assise sur ta chaise, tu commences à te détendre.

En même temps que vous lisez cet article, vous apprenez à faire des suggestions.

Et pendant que tu te relaxes, tu peux sentir un douce chaleur dans les jambes. Et cela te relaxes encore plus.

Enfin, quand une personne est en transe hypnotique, prendre ce ton plus autoritaire va l’aider à en sortir :

Je vais compter jusqu’à trois et tu vas rouvrir les yeux pour reprendre ton activité habituelle. 1..2..3 ouvre les yeux. Tu peux t’étirer et constater que tu es complètement réveillé et en pleine forme !

« Notre cerveau est une éponge qui s’imbibe de suggestions. » Francis Picabia

Suggestions indirectes

Même si les suggestions directes ont leur utilité, il est possible de faire différemment pour contourner les résistances conscientes. Comme nous l’avons vu dans les capacités de l’inconscient, sa capacité de réaction est plus rapide que celle du conscient. Cela en fait un allié de choix pour faire agir la personne.

La caractéristique commune de la suggestion indirecte, c’est quelle laisse le choix, elle n’impose rien. Il y a donc plusieurs façons de les créer. En voici quelques unes.

Ouvrir à plusieurs possibilités

Nous l’avons vu, proposer une seule possibilité est un ordre. En proposer deux est un dilemme. Il convient donc de proposer un maximum de choix. De même nos propos montrent à la personne que c’est elle qui choisit.

Tu peux maintenant imaginer qu’il y a une porte, ou un portail ou une ouverture. Et derrière tu vas découvrir un lieu. Quel est-il ? Est-ce un jardin, une forêt, une maison, une plage ou encore un autre endroit qui te plaît ?

Alors que tu te détends, tu peux ressentir une douce chaleur quelque part en toi. C’est peut-être un endroit qui est très détendu ou bien qui reste encore un peu tendu ou une autre partie du corps.

Créer une attente

Provoquez l’anticipation afin que ce soit la personne qui choisisse ce qui va se produire. Faites des pauses pour en même temps garder son attention.

Et derrière cette porte, il y a lieu pour toi, qui t’attend. C’est quelque chose de spécial et d’agréable. (Pause) Qu’y a-t-il derrière cette porte ? Si tu es prête, tu peux l’ouvrir et découvrir ce qui t’attends.

Je ne sais pas si c’est la main droite ou la main gauche qui est la plus légère. Peut-être as-tu envie de le savoir. Tu vas le ressentir dans quelques secondes… ou une minute ou deux, et la main pourra commencer à se soulever.

« C’est le propre des oeuvres vraiment artistiques, d’être une source inépuisable de suggestions. » Charles Baudelaire

Associer des opposés

Deux phénomènes opposés peuvent être associés pour que l’un renforce l’autre. De même, on peut partir d’un seul phénomène réellement existant pour créer l’autre.

Plus le corps se te détend et plus ce bras est tendu. Les muscles de ce bras se tendent de toute leurs forces et il devient rigide comme du métal, ce qui permet au reste du corps de se détendre encore plus et de lui envoyer toute son énergie.

Alors qu’il y a du bruit autour de nous, tu peux rentrer encore plus profondément en toi. Tu peux constater que tu entends toujours les bruits à l’extérieur, mais en même temps seul le son de ma voix qui t’accompagne est important.

Par omission

Ne pas parler de quelque chose va orienter l’attention sur cette chose. Il s’agit ici d’être vague. Et même si je ne l’ai pas dit, vous comprenez de quoi je parle. 😉

Quand ton inconscient saura quoi faire, il fera exactement cela. S’il faut en faire plus, cela aussi sera fait.

Vous allez revenir ici parmi nous et en plus d’être en pleine forme, vous allez sentir quelque chose grandir en vous pour les jours qui viennent. Et cela sera vraiment important.

Quelques astuces utiles en plus

Assurez vous d’avoir une voix nette et de bien articuler lorsque vous faites des suggestions.

Quand vous voulez produire un effet, allez-y progressivement. Demandez une action limitée et de faible ampleur d’abord, puis augmenter la puissance de la réaction petit à petit.

Soyez vous-même convaincu que votre suggestions va produire l’effet désiré. Comment convaincre quelqu’un si vous ne l’êtes pas vous même ? Cela se ressentira dans votre ton et votre assurance.

« La suggestion consiste à faire dans l’esprit des autres une petite incision où l’on met une idée à soi. » Victor Hugo

Et pour finir, il est important de répéter ! Oui, il est important de répéter ! Pas nécessairement comme cela à la suite, mais revenez régulièrement sur votre suggestion. Reformulez et observez les réactions qui se produisent. Quand vous aurez déjà un peu d’expérience dans vos suggestions, cela vous permettra de repérer ce qui fonctionne bien pour votre sujet.

Je vous demande :

  • d’imaginer une pomme
  • de penser à une pomme
  • de vous souvenir d’une pomme

Il s’agit de la même suggestion directe, mais vous aurez probablement réagit différemment. Soit plus ou moins intensément, soit qualitativement.

Parce ce que quelque part en vous, vous savez ce qui est important, n’est-ce pas ?

 

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •