Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Épisode 1
Retour aux sources de la vie

Hypnose & Santé

Par Olivier Lockert, 2008.

En quelques mots : Ce roman met en situation des techniques d’hypnose au travers des découvertes et des épreuves de son personnage principal. Pour poursuivre sa quête, il devra en effet changer.

Résumé et chronique de Hypnose & santé

Cet ouvrage de 156 pages est la première partie d’une trilogie nommée Hypnopoches. La particularité du livre est de nous présenter un récit romanesque tout en parlant d’hypnose.

L’auteur

Olivier Lockert est hypnothérapeute, auteur et enseignant en Hypnose Ericksonienne et PNL. Il est le fondateur, avec Patricia d’Angeli, de l’Institut Français d’Hypnose Humaniste et Ericksonienne (IFHE). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages techniques sur l’hypnose sous différentes formes (Ericksonienne, Humaniste, Hypnomagie…) ainsi que de romans permettant de comprendre et d’apprendre l’hypnose. L’ouvrage chroniqué ici fait parti de cette catégorie.

L’intrigue

Le protagoniste, Erik, se trouve confronté à un problème personnel. Dès le début du livre, nous apprenons qu’il est gravement malade. Rapidement, un événement surprenant et inattendu pour lui va faire prendre à sa vie une nouvelle trajectoire. A travers un objet mystérieux, il va faire de nombreuses rencontres avec des personnages insolites. Certains d’entre eux resterons d’ailleurs une énigme à ses yeux et à ceux du lecteur. Bien sûr, l’une de ces rencontres sera celle d’un hypnothérapeute, avatar de l’auteur.

La quête du personnage se joue à deux niveaux, une quête envers lui-même et une enquête sur un artefact ancien. Ce deuxième aspect, même s’il occupe une place primordiale dans le récit, n’aboutit pas à grand-chose et sera développé dans les autres ouvrages de la trilogie, dont il sert de fil rouge. Et justement, avant de pouvoir aller plus loin dans ses découvertes, Erik a besoin d’en apprendre plus sur lui-même et sa famille. C’est autour de ses apprentissages et de ses rencontres que nous suivons son évolution.

Un ouvrage d’hypnose ?

Bien que l’histoire soit intéressante et qu’elle permette de rester motivé par la lecture, elle est surtout un prétexte à nous parler d’hypnose. De ce qu’est l’hypnose, de ce qu’elle permet de faire, de ce qui s’y passe et de ce que l’on y ressent.

En effet, dès les premiers chapitres nous sommes amenés à vivre une séance d’hypnose par les yeux et le vécu du personnage. Il y aura ensuite plusieurs autres séances narrées tout au long du livre. Ainsi, si vous êtes curieux de savoir comment se déroule une telle séance ces nombreux exemples seront très utiles et démystifieront la chose. La façon dont le récit est construit permet vraiment de bien appréhender ce qu’il s’y passe, presque comme si vous y étiez, ce qui est bien plus efficace que toute autre explication académique.

« Montrez tout aux lecteurs, ne leur dites rien. » Ernest Hemingway

Le récit développe plusieurs aspects et situations vis-à-vis de l’hypnose.

Les techniques

Lors des séances vécues par le personnage principal, mais aussi à d’autres moments, comme des rêves ou des interactions avec d’autres personnages, des techniques d’hypnose nous sont montrées.

Des méthodes d’induction, qui permettent d’attendre l’état de transe hypnotique.

  • Souvenir agréable
  • Main devant le visage
  • Spirale sensorielle

Des outils pouvant servir à différents objectifs

  • Visualisation active
  • Voyage en esprit
  • Lévitation du bras
  • Ancrage
  • Utilisation des submodalités
  • Guide intérieur

Et bien entendu, des techniques thérapeutiques

  • Méthode de Rossi
  • Traitement des phobies
  • Traitement des deuils
  • Remodélisation d’histoire de vie
  • Traitement des allergies
  • Traitement de la douleur

En fin d’ouvrage figure un index technique qui renvoie au livre « Hypnose » du même auteur.

Auto-hypnose

Dans son parcours Erik apprend l’auto-hypnose. Plusieurs moyens d’entrer en transe hypnotique sont présentés, ainsi que plusieurs façons d’utiliser cette transe.

Mais surtout l’ouvrage est émaillé de suggestions que ce soit lors des séances avec le thérapeute ou lors de dialogues. Elles nous sont donc présentées selon plusieurs points de vue : le personnage les reçoit, en fait à d’autres personnes, entend d’autres personnes les utiliser.

Les suggestions utilisées sont très variées et extrêmement bien pensées. Nul doute qu’elles affectent aussi le lecteur, c’est d’ailleurs le but !

La lecture de ce roman suffit-elle à apprendre l’auto-hypnose ? Peut-être pas comme première approche. Si vous avez déjà commencé cet apprentissage, par vous-même ou avec un thérapeute par contre, elle vous sera particulièrement utile !

Le récit est parsemé de nombreux conseils utilisables pour l’auto-hypnose. Il sont trop nombreux pour que je les cite tous, mais en voici quelques-un :

  • Utiliser le tutoiement
  • Programmer le temps d’une séance
  • Ne pas utiliser de conditionnel
  • Laisser les problèmes au passé

Critique du livre

L’auteur présente un avertissement en tout début du livre. Sa principale recommandation est de garder l’esprit ouvert. En effet, les situations dans lesquelles va se retrouver le personnage sont parfois un peu tirées par les cheveux. L’extraordinaire a tendance à devenir ordinaire.

Mais c’est tout l’intérêt de ce livre justement que de se laisser emporter par le récit sans trop se poser de questions. Il nous apprend à faire attention aux détails du quotidien. Et pour que cela nous marque, le récit se permet d’aller un peu loin dans les coïncidences. Les péripéties paraissent parfois illogiques, mais elles sont en réalité tout à fait logiques dans l’optique du livre : nous permettre d’accepter l’inhabituel, explorer d’autres voies que celles de nos habitudes.

Au-delà de ça, les personnages sont hauts en couleurs, et comme souvent ils bousculent gentiment le personnage principal, ils sont à la fois intrigants et légèrement irritants. Leur bienveillance intrinsèque fait que finalement, ils sont appréciables. Là encore, l’auteur nous livre une bonne impression du rapport qu’il est possible d’entretenir avec un thérapeute en nous le faisant vivre.

Le thème de la santé à travers l’hypnose, ou de l’hypnose à travers la santé, pour parler un peu comme l’auteur, est présent tout au long de l’histoire sans être trop accaparent.

Ils se dégage du récit une atmosphère onirique, propice à la rêverie et à l’introspection. Pour peu que vous sachiez mettre de côté votre incrédulité, comme lorsque vous le faites pour toute histoire comportant des éléments fantastiques, l’histoire saura vous emporter.

Pas très long, facile à lire et amusant, mais surtout utile, cet ouvrage vous permettra de passer un agréable moment, et pourquoi pas de vous mettre à l’hypnose !

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •